Les Outils Power d’Excel

Excel propose de puissants outils d’analyse des données en complément de l’interface principale du logiciel, Power Pivot, Power Query et Power View, un quatrième, Power Map, maintenant intégré entièrement à l’interface d’Excel sous le nom 3D Maps, permet une visualisation 3D des données.

Power Pivot – Présentation générale et formation

La technologie de modélisation de données Power Pivot vous permet de créer des modèles de données, d’établir des relations et de créer des calculs. Avec Power Pivot, vous pouvez travailler avec de grands ensembles de données, développer des relations étendues et créer des calculs complexes (ou simples) au sein d’un environnement ultra-performant, dans le cadre de l’expérience Excel familière.Power Pivot est l’un des trois outils d’analyse des données disponibles dans Excel :

Ressources de Power Pivot

Les informations et liens suivants vous aident à prendre en main Power Pivot (activer Power Query dans Excel, débuter avec Power Pivot, didacticiels et connexions à la communauté).

Obtenir Power Pivot

Power Pivot est disponible sous la forme d’un Excel, que vous pouvez activer en quelques étapes simples. La technologie de modélisation sous-jacente trouvée dans Power Pivot se trouve également dans le Power BI Designer, qui fait partie du service Power BI (Business Intelligence) proposé par Microsoft.

Prise en main de Power Pivot

Lorsque le complément Power Pivot est activé, l’onglet Power Pivot est disponible dans le ruban, comme illustré dans l’image suivante.

Menu Power Pivot dans le Excel’équipe

Dans l’onglet de ruban Power Pivot, sélectionnez Gérer dans la section Modèle de données.

Lorsque vous sélectionnez Gérer, la fenêtre Power Pivot apparaît, qui vous permet d’afficher et de gérer le modèle de données, d’ajouter des calculs, d’établir des relations et de voir les éléments de votre modèle de données Power Pivot. Un modèle de données est une collection de tables ou d’autres données, souvent avec des relations établies entre elles. L’image suivante illustre la fenêtre Power Pivot avec une table affichée.

Power Pivot Table view

La fenêtre Power Pivot peut également établir et représenter graphiquement les relations entre les données incluses dans le modèle. La sélection de l’icône Vue de diagramme dans la partie inférieure droite de la fenêtre Power Pivot permet d’afficher les relations existantes dans le modèle de données Power Pivot. L’image ci-après montre la fenêtre Power Pivot en vue de diagramme.

Power Pivot Relationship diagram

Pour suivre un didacticiel sur l’utilisation de Power Pivot, consultez la ressource suivante :

Le lien suivant fournit également un ensemble étendu de liens, ressources et informations supplémentaires sur Power Pivot :

Les sections suivantes incluent des ressources supplémentaires et des didacticiels qui décrivent l’utilisation de Power Pivot et sa combinaison avec Power Query et Power View pour effectuer des tâches de décisionnel libre-service puissantes et intuitives dans Excel.

Didacticiels Power Pivot

Découvrez Power Pivot en action pour en savoir plus sur son utilisation et prendre connaissance d’exemples utiles qui montrent la puissance de Power Pivot. Les didacticiels suivants vous aident à prendre le complément en main :

Informations supplémentaires sur Power Pivot

Power Pivot peut être simple à utiliser et rapide à exécuter. Il peut également créer des calculs, indicateurs et formules complexes et puissants. Consultez les liens suivants pour vous y retrouver parmi les nombreuses tâches que vous pouvez effectuer avec Power Pivot.

Pour accéder à un ensemble de liens et d’informations utiles, consultez (de nouveau) le lien suivant :

Forums et liens connexes

Des personne aux profils variés utilisent Power Query et aiment à partager ce qu’elles ont appris. Consultez les ressources suivantes pour participer avec d’autres personnes à la communauté Power Query.

À propos de Power Query dans Excel

Avec Power Query (appelé Récupérer & Transformer les données dans les versions précédentes d’Excel), vous pouvez importer ou vous connecter à des données externes, puis mettre en forme ces données, par exemple supprimer une colonne, modifier un type de données ou fusionner des tables selon vos besoins. Vous pouvez ensuite charger votre requête dans Excel pour créer des graphiques et des rapports. Régulièrement, vous pouvez actualiser les données pour les mettre à jour.L’utilisation de Power Query s’intègre dans quatre phases.

Power Query common steps

  1. Connecter    Établir des connexions à des données dans le cloud, sur un service ou localement
  2. Transformer    Mettre en forme les données pour répondre à vos besoins, tandis que la source d’origine reste inchangée
  3. Combiner    Intégrer les données de plusieurs sources pour obtenir un affichage unique dans les données
  4. Load   Complétez votre requête et chargez-la dans une feuille de calcul ou un modèle de données et actualisez-la régulièrement.

Voyons chaque phase de façon plus détaillée. La dernière section contient l’historique de Power Query dans Excel. Pour un résumé de toutes les rubriques d’aide sur Power Query, voir l’aide de Power Query pour Excel.

Connecter

Vous pouvez utiliser Power Query pour importer dans une seule source de données, telle qu’un feuillet Excel, ou dans plusieurs bases de données, flux ou services disséminés dans le cloud. Les sources de données incluent des données provenant du web, de fichiers, de bases de données, d’Azure ou même   de tableaux Excel dans le feuille de calcul actuel. Power Query vous permet ensuite de réunir toutes ces sources de données à l’aide de vos propres transformations et combinaisons pour découvrir des perspectives que vous n’a se seraient autrement pas vues.

Une fois les données importées, vous pouvez les actualiser afin d’y apporter des ajouts, des modifications et des suppressions de la source de données externe. Pour plus d’informations, voir Actualiser une connexion de données externes dans Excel.

Importer des commandes dans l’interface utilisateur

Transformer

Pour transformer des données, vous pouvez les modifier d’une manière ou d’une autre afin de répondre à vos besoins en matière d’analyse des données. Par exemple, vous pouvez supprimer une colonne, modifier un type de données ou filtrer des lignes. Chacune de ces opérations est une transformation de données. Ce processus d’application de transformations (et de combinaison) à un ou plusieurs ensembles de données est également appelé mise en forme des données.

Réfléchissez-y de cette façon. Un titre commence sous la forme d’une forme d’une forme en quelque chose de pratique et de magnifique. Les données sont les mêmes. Il doit être mis en forme en un tableau adapté à vos besoins et qui permet d’obtenir des rapports et des tableaux de bord attrayants.

Power Query utilise une fenêtre dédiée intitulée Éditeur Power Query pour faciliter et afficher les transformations de données. Vous pouvez ouvrir l’Éditeur Power Query en sélectionnant Lancer l’Éditeur de requête à partir de la commande Obtenir des données du groupe Récupérer & Transformer les données. Cette fonctionnalité s’ouvre également lorsque vous vous connectez à une source de données, créez une requête ou chargez une requête.

Interface utilisateur des paramètres de requête

L’Éditeur Power Query suit toutes les choses que vous faites avec les données en enregistrant et en désaltant chaque transformation, ou étape, que vous appliquez aux données. Que la transformation s’applique à une connexion de données, à une suppression de colonne, à une fusion ou à une modification de type de données, vous pouvez afficher et modifier chaque transformation dans la section ÉTAPES APPLIQUÉES du volet Paramètres de la requête.

Vous pouvez effectuer de nombreuses transformations à partir de l’interface utilisateur. Chaque transformation est enregistrée en tant qu’étape en arrière-plan. Vous pouvez même modifier et écrire vos propres étapes à l’aide du langage M Power Query dans l’Éditeur avancé.

Toutes les transformations que vous appliquez à vos connexions de données constituent collectivement une requête, qui est une nouvelle représentation de la source de données d’origine (et non modifiée). Lorsque vous actualisez une requête, chaque étape s’exécute automatiquement. Les requêtes remplacent la nécessité de connecter manuellement des données et de les mettre en forme dans Excel.

Combiner

Vous pouvez combiner plusieurs requêtes dans votre feuille de calcul Excel en les adignant ou en les fusionnant. Les opérations d’addition et de fusion sont exécutées sur n’importe quelle requête avec une forme tabulaire et sont indépendantes des sources de données dont proviennent les données.

Addend   Une opération d’application crée une requête qui contient toutes les lignes d’une première requête suivie de toutes les lignes d’une deuxième requête. Vous pouvez effectuer deux types d’opérations d’application :

  • Application intermédiaire    Crée une requête pour chaque opération d’application.
  • Inline Append    Insère des données à votre requête existante jusqu’à ce que vous atteigniez un résultat final.

Concept d’addend queries

Fusionner    Une opération de fusion crée une requête à partir de deux requêtes existantes. Cette requête contient toutes les colonnes d’une table primaire, une colonne servant de lien de navigation à une table liée. La table liée contient toutes les lignes qui correspondent à chaque ligne d’une valeur de colonne commune dans la table primaire. De plus, vous pouvez développer ou ajouter des colonnes d’une table liée dans une table primaire.

Concept de fusion de requêtes

Load

Il existe deux façons principales de charger des requêtes dans votre workbook :

  • À partir de l’Éditeur Power Query, vous pouvez utiliser les commandes Fermer et Charger dans le groupe Fermer sous l’onglet Accueil.
  • Dans le volet Requêtes du groupe de travail Excel (Sélectionner les requêtes & connexions),vous pouvez cliquer avec le bouton droit sur une requête et sélectionner Charger vers.

Vous pouvez également affiner vos options de chargement à l’aide de la boîte de dialogue Options de requête (Options de sélection du Fichier et paramètres > Options de requête) pour sélectionner la manière dont vous voulez afficher vos données et l’endroit où vous souhaitez charger les données, dans une feuille de calcul ou un modèle de données (qui est une source de données relationnelle de plusieurs tables résidant dans un classeur).

Historique de Power Query dans Excel

L’intégration de Get & Transform Data (désormais appelé Power Query) dans Excel a fait l’expérience de plusieurs changements au fil des ans.

Excel 2010 et 2013 pour Windows

Dans Excel 2010 pour Windows, nous avons tout d’abord introduit Power Query. Celui-ci était disponible sous la mesure d’un module téléchargeable gratuitement à partir d’ici : Téléchargez le module logiciel Power Query. Une fois activée, la fonctionnalité Power Query était disponible sous l’onglet Power Query du ruban.

Ruban Power Query d’Excel 2013

Microsoft 365

Nous avons mis à jour Power Query pour être l’expérience principale dans Excel pour l’importation et le nettoyage de données. Vous pouvez accéder aux assistants et outils d’importation de données Power Query à partir du groupe Récupérer & transformer les données sous l’onglet Données du ruban Excel.

Ruban Excel 2016 Power Query

Cette expérience comprenait une fonctionnalité améliorée d’importation de données, des commandes réorganiser sous l’onglet Données, un nouveau volet latéral Requêtes & Connexion et la possibilité continue de mettre en forme les données de manière puissante en triant, en modifiant les types de données, en fractionnant les colonnes, en agrégeant les données, etc.

Cette nouvelle expérience a également remplacé les anciens assistants d’importation de données hérités sous la commande Données du groupe Données externes. Toutefois, ils sont toujours accessibles à partir de la boîte de dialogue Options Excel (Sélectionnez Fichier >Options>> Afficher les assistants d’importation de données hérités).

Excel 2016 et 2019 pour Windows

Nous avons ajouté la même expérience Récupérer & transformer les données basée sur la technologie Power Query que celle de Microsoft 365.

Excel pour Microsoft 365 pour Mac

En 2019, nous avons commencé le chemin de prise en charge de Power Query dans Excel pour Mac. Depuis, nous avons ajouté la possibilité d’actualiser les requêtes Power Query à partir de fichiers TXT, CSV, XLSX, JSON et XML. Nous avons également ajouté la possibilité d’actualiser les données à partir SQL serveur et à partir de tableaux et de & de données dans le groupe de travail actuel.

En octobre 2019, nous avons ajouté la possibilité d’actualiser des requêtes Power Query existantes et d’utiliser VBA pour créer et modifier de nouvelles requêtes.

En janvier 2021, nous avons ajouté la prise en charge de l’actualisation des requêtes Power Query à partir de sources OData et SharePoint.

Pour plus d’informations, voir Utiliser Power Query dans Excel pour Mac.

Remarque    Power Query n’est pas prise en charge dans Excel 2016 et Excel 2019 pour Mac.

Retrait du catalogue de données

Avec le catalogue de données, vous pouvez afficher vos requêtes partagées, puis les sélectionner pour les charger, les modifier ou les utiliser dans le manuel actuel. Cette fonctionnalité a été progressivement mise de l’avant :

  • Le 1er août 2018, nous avons arrêté l’intégration de nouveaux clients au catalogue de données.
  • Le 3 décembre 2018, les utilisateurs n’ont pas pu partager de requêtes nouvelles ou mises à jour dans le catalogue de données.
  • Le 4 mars 2019, le catalogue de données a cessé de fonctionner. Après cette date, nous vous recommandons de télécharger vos requêtes partagées afin de continuer à les utiliser en dehors du catalogue de données, à l’aide de l’option Ouvrir du volet Tâches Requêtes de mon catalogue de données.

Retrait du ajouter Power Query

Au début de l’été 2019, nous avons officiellement supprimé le module logiciel Power Query requis pour Excel 2010 et 2013 pour Windows. Vous pouvez toujours utiliser le module le plus court, mais cela peut changer ultérieurement.

Retrait d’un connecteur de données Facebook

L’importation et l’actualisation de données à partir de Facebook dans Excel ont cessé de fonctionner en avril 2020. Les connexions Facebook créées avant cette date ne fonctionnent plus. Nous vous recommandons de réviser ou de supprimer les requêtes Power Query existantes qui utilisent le connecteur Facebook dès que possible afin d’éviter des résultats inattendus.

Power View – Présentation générale et formation

Important :

  • Pour offrir une expérience plus attrayante à l’exploration visuelle des données dans un outil concentré, nous allons décaler tout l’investissement vers Power BI pour cette charge de travail et terminer le développement de nouvelles fonctionnalités pour Power View. Power BI Desktop est désormais l’outil recommandé pour l’exploration visuelle des données et la rapport, et Excel reste l’outil d’analyse approfondie.
  • Power BI Service permet la publication simple de tableaux de bord pour les rapports Power BI et les feuilles de calcul Excel, et permet également aux utilisateurs d’analyser des données Power BI dans Excel. Chacun de ces outils est optimisé pour les différents besoins des analystes d’entreprise. Ensemble, la suite est conçue délibérément pour fonctionner ensemble.
  • En savoir plus sur la feuille de route Power View feuille de route dans Excel.

La technologie de visualisation de données Power View permet de créer des graphiques, diagrammes, cartes et autres visuels interactifs pour donner vie à vos données. Power View est disponible dans Excel, SharePoint, SQL Server et Power BI.

La configuration système requise pour Power View dépend de la version d’Excel, SharePoint ou SQL Server que vous utilisez.

Ressources sur Power View

Les informations et liens suivants vous aident à prendre en main Power View. Les sections sont présentées dans un ordre logique pour les débutants : la première section décrit l’obtention de Power View, la deuxième renvoie vers un guide de démarrage rapide et les suivantes proposent de suivre différents didacticiels.

Obtenir Power View

Power View est disponible sous la forme d’un complément pour Excel. Vous devrez peut-être activer celui-ci pour utiliser Power View dans Excel. Vous pouvez également utiliser Power View dans SharePoint.

Prise en main de Power View

Lorsque Power View est activé, vous pouvez créer une page de rapport Power View en sélectionnant le bouton Power View dans l’onglet Insertion du ruban. Un rapport dans Power View est une feuille unique (qui peut contenir plusieurs visualisations).

Une fois qu’Power View rapport est créé et sélectionné comme feuille active dans Excel, l’onglet Power View ruban est disponible.

Bien évidemment, ce n’est qu’un début.

Les liens dans les sections suivantes fournissent des informations sur les types de visualisation, les sources de données et les rapports Power View. Pour obtenir une présentation détaillée de Power View, consultez le guide suivant :

Les liens des sections suivantes fournissent des informations sur des thèmes spécifiques relatifs à Power View (types de visualisation, conseils, utilisation des sources de données Power View, etc.).

Types de visualisation Power View

Les pages suivantes fournissent des détails sur les différentes visualisations disponibles dans Power View :

Le lien suivant fournit des informations supplémentaires sur les visualisations dans Power View, y compris des conseils et astuces

Utilisation des données dans Power View

Power View permet de visualiser des données. Il est donc utile de savoir comment Power View peuvent obtenir ses données et comment inclure les données que vous voulez voir.

Utilisation de Power View dans SharePoint

Vous pouvez utiliser Power View dans SharePoint Server. Le lien suivant peut vous aider dans le cadre de la prise en main :

Didacticiels Power View

Découvrez Power View en action et apprenez plus rapidement à l’utiliser. Les didacticiels suivants vous aident à prendre le complément en main :

Prise en main de Cartes 3D

Remarque : Power Map, notre populaire module de visualisation 3D pour Excel 2013, est désormais entièrement intégré à Excel. Nous avons également attribué un nom plus descriptif à cette fonctionnalité, « 3D Cartes ». Vous trouverez cette fonctionnalité parallèlement à d’autres fonctionnalités de visualisation sous l’onglet Insertion.

Microsoft 3D Cartes pour Excel est un outil de visualisation des données en trois dimensions (3D) qui vous permet de visualiser les informations de différentes manières. L’Cartes 3D vous permet de découvrir des perspectives que vous ne voyez peut-être pas dans les tableaux et graphiques classiques en deux dimensions (2D).

Données Power Map sur un globe 3D

Avec des Cartes 3D, vous pouvez tracer des données géographiques et temporelles sur un globe 3D ou une carte personnalisée, les afficher au fil du temps et créer des visites guidées que vous pouvez partager avec d’autres personnes. Vous pouvez utiliser la 3D Cartes pour :

  • Données de carte    Tracez plus d’un million de lignes de données visuellement sur des cartes Microsoft Bing au format 3D à partir d’un tableau ou d’un modèle de données Excel dans Excel.
  • Découvrir des informations    Gagnez en compréhension en affichage de vos données dans un espace géographique et en voyant l’heure et l’heure des données changer au fil du temps.
  • Partager des histoires    Capturez des captures d’écran et créez des cinématiques, des présentations vidéo guidées que vous pouvez partager à grande grande tour, en capturant des audiences comme jamais. Ou exportez des visites guidées vers des vidéos et partagez-les également de cette façon.

Le bouton Carte 3D se trouve dans le groupe Visites guidées, sous l’onglet Insertion du ruban Excel, à côté du groupe Graphiques.

Créer votre premier carte 3D

Lorsque vous avez des données Excel avec des propriétés géographiques au format de tableau ou modèle de données (par exemple, des lignes et des colonnes qui ont des noms de villes, d’États, de régions, de codes postaux, de pays/régions ou de longitudes et latitudes), vous êtes prêt à commencer. Voici comment procéder :

  1. Dans Excel, ouvrez un workbook qui possède les données de tableau ou de modèle de données que vous voulez explorer en 3D Cartes.Pour plus d’informations sur l’utilisation de vos propres données, voir Préparer vos données pour la Cartes.

    Si vous n’avez pas encore de données à explorer, essayez de télécharger l’un de nos exemples de jeux de données.

  2. Cliquez sur n’importe quelle cellule du tableau.
  3. Cliquez sur Insérer > 3D Map.(Cliquer sur 3D Map pour la première fois active automatiquement la 3D Cartes.)

    La 3D Cartes utilise Bing géocodage de vos données en fonction de ses propriétés géographiques. Après quelques secondes, le globe apparaît à côté du premier écran du volet Calque.

  4. Dans le volet Calque,vérifiez que les champs sont correctement mappés et cliquez sur la flèche de zone de texte des champs mappés de manière incorrecte pour les faire correspondre aux propriétés géographiques correctes.Par exemple, assurez-vous que Seattle est reconnu comme étant une ville dans la zone de zone de drop-down.

    Code postal reconnu comme code Postal

  5. Lorsque la 3D Cartes trace les données, des points apparaissent sur le globe.Le globe affiche des points

Explorer des exemples de jeux de données en 3D Cartes

Nos exemples de jeux de données sont un excellent moyen d’essayer la 3D Cartes. Il vous suffit de télécharger l’un des livres suivants qui offrent déjà les entrées de géo-géométrie nécessaires pour commencer :

Étapes suivantes pour travailler avec vos données dans 3D Cartes